J’ai lu, j’ai aimé : “Les piliers de la terre”

“Les piliers de la terre” de Ken FOLLET

Je viens de découvrir ce roman (après avoir vue la série à la télé) c’est du bon, du très bon même. On est entraîné dans une aventure fabuleuse, ou les sentiments humains, bons et mauvais (surtout l’évêque qui a mal finit tant mieux) cruels ou généreux, nous sont relatés, dans une période de l’histoire dont il nous reste tant de preuves de nos jours. (Je parle des cathédrales)
On ressent les joies ou les peines de ces personnages si vivants, tout au long des pages de ce grand roman à découvrir.

Fabienne une adhérente

Résumé de l'éditeur

Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.
Abandonnant le monde de l’espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une œuvre monumentale dont l’intrigue, aux rebonds incessants, s’appuie sur un extraordinaire travail d’historien. Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au cœur de l’Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon de cette épopée.

Lien Permanent pour cet article : https://www.adishat.fr/?p=31084